Actualité

Le passé des ports

Le passé des ports

Dans le cadre du salon du livre de Mortagne-sur-Gironde, les éditions savinoises « Le Passage des Heures » présentent leur dernière parution : « Les ports charentais de l’estuaire de la Gironde ». Un bel ouvrage à découvrir dimanche 6 août en présence de son auteur Jean-Hughes Favereau. L’estuaire de la Gironde fut depuis les temps les plus anciens (l’âge du Bronze) une voie de communication importante. Des bateaux transportant de l’étain venant de Cornouailles et d’autres du cuivre en provenance d’Espagne, s’y croisaient. Ce trafic est vraisemblablement à l’origine de la fondation de Bordeaux. Le vin italien et l’huile que Bordeaux réexpédie, circulent dans l’autre sens. La ville antique de Novioregum, près de Talmont sur l’estuaire, devint à cette époque un port très important comme le prouve les restes des vastes entrepôts découverts. Le trafic maritime dans l’estuaire s’amplifie avec l’arrivée sur le trône des rois d’Angleterre en Aquitaine au XIIe siècle. Le cabotage est alors la principale activité des ports de l’estuaire. Il se déroule à partir de ports jalonnant l’estuaire comme Blaye, Mortagne, Barzan, Meschers, Royan et, sur la rive gauche, Brion.Des ports apparaissent aussi sur les étiers côtiers. Certains sont encore présents mais bien d’autres, suite à l’envasement progressif du chenal les reliant à la mer, ont disparu avec le temps. Le but de cet ouvrage est de présenter l’histoire de ces ports charentais de l’estuaire dans la Gironde. Cet estuaire – le plus vaste d’Europe – est long de 75 km depuis le bec d’Ambès, la confluence de la Garonne et de la Dordogne jusqu’à son embouchure dans l’Océan atlantique. En 1857, cette limite nord séparant la mer et l’estuaire est fixée par décret par Napoléon III : les limites de la mer à l’embouchure de la Gironde sont données par une ligne allant de la pointe de Grave (Gironde) à la pointe de Suzac (Charente-Inférieure) ». Saint-Georges-de-Didonne devient la seule commune de la rive droite de la Gironde à être à la fois estuarienne et maritime et son port, un port maritime et non fluvial. Cet ouvrage décrira donc les ports depuis le port de Vitrezay, à la limite de la Charente-Maritime et de la Gironde jusqu’au port de Meschers. Tous ces petits ports durent lutter depuis leur création contre un phénomène naturel : l’envasement progressif du chenal qui donne accès à l’estuaire. Toutefois, ils furent un véritable poumon économique pour la Saintonge en permettant d’exporter la production...

Lire La Suite

Rouffiac, images d’autrefois

Rouffiac, images d’autrefois

Encore un nouvel opus dans la collection Images d’autrefois ! La municipalité de Rouffiac et Les éditions Le Passage des Heures vous invitent à la présentation officielle du livre « Rouffiac, images d’autrefois » Rendez-vous vendredi 7 juillet 2017 à 18 h à l’aire de loisirs de Rouffiac Pour acheter l’ouvrage, rendez-vous dans notre boutique en ligne : cliquez ici...

Lire La Suite

Villages de pierres et d’eau, balade entre hier et aujourd’hui

Villages de pierres et d’eau, balade entre hier et aujourd’hui

« Villages de pierres et d’eau, balade entre hier et aujourd’hui » Aquarelles et dessins de Anne Bosset et Olivia Oudart, textes M. Teodosijevic. Cet ouvrage présenté officiellement le 3 juillet est désormais disponible à la vente dans notre boutique en ligne : cliquez ici...

Lire La Suite

Couleurs romanes en Saintonge

Couleurs romanes en Saintonge

Photos Noé Bourgouin et textes S. Goillot. Présentation officielle le lundi 19 juin à 18h au Complexe à Matha (17)...

Lire La Suite

L’église romane Saint-Esprit et la lanterne de FENIOUX

L’église romane Saint-Esprit et la lanterne de FENIOUX

Nous avons le plaisir de vous convier à la présentation de notre nouvel ouvrage consacré à Fenioux : « L’église romane Saint-Esprit et la lanterne de fenioux » par Sophie Goillot. Rendez-vous vendredi 2 juin à 18h30 sur le parvis de la mairie de Fenioux pour une dédicace et rencontre avec l’auteur. Dressées au sommet d’un tertre, l’église romane Saint- Esprit et son clocher majestueux accompagnés par la lanterne des morts veillent depuis mille ans sur un boccage vallonné et paisible. Ici l’histoire, la grande comme la petite, chuchote aux visiteurs à travers les pierres, la terre et l’eau. Ces magnifiques témoignages de l’art chrétien du XIIe siècle, érigés par des bâtisseurs inspirés, offrent aux curieux comme aux spécialistes une illustration unique de l’art roman saintongeais à son apogée. Pour commander le livre : cliquez ici...

Lire La Suite

Au fil de Celles…

Au fil de Celles…

Un petit nouveau dans la collection CROQUIS : un livre de Christophe Drouinaud et Annie Pétraud Drouinaud : « Au fil de Celles, village de Haute-Saintonge » Habitant Celles, en Charente- Maritime (Haute-Saintonge) depuis bientôt trente ans, Annie Pétraud-Drouinaud et Christophe Drouinaud voulaient raconter ce village avec leurs outils de prédilection : elle ses pinceaux, lui son stylo. Ils vous invitent à partager leur histoire de Celles, que vous y viviez ou n’y soyez que de passage. Laissez-les vous guider dans l’été odorant des parfums du maïs et du tournesol, l’automne riche des vendanges et des potirons du jardin de l’école, l’hiver secret de la distillation et des ruelles ourlées de neige, le printemps fleuri aux façades des maisons ou au creux des rangs de vignes. Pour acheter cet ouvrage en ligne : cliquez ici...

Lire La Suite